20131031 – Flag football : premiers pas pour les Dragons


Flag football : premiers pas pour les Dragons

 

Créé en juillet, l'équipe de flag football s'entraînait, mardi, pour préparer le premier match de la saison, prévu samedi.

Les Dragons de Romorantin débutent leur première saison en championnat, samedi, à domicile. Une étape vers la démocratisation de ce sport américain.

Le flag, plus qu’un accessoire. C’est le nom de la ceinture rouge accrochée de chaque côté du short du joueur qui, quand il est arraché, met fin à la phase d’attaque. Le joueur est alors « déflagué ». Un accessoire qui évite les contacts rugueux et fait du flag football un sport de « touche ».

Du vrai football américain ? Les règles du flag sont calquées sur celles du football américain. Aux États-Unis, le flag sert d’initiation au foot américain. A Romorantin, l’approche du flag est un premier pas vers la création d’une équipe de football américain, espèrent les entraîneurs.
Un terrain limité. Le flag se disputant à deux équipes de cinq joueurs, impossible d’évoluer sur des dimensions comparables à un terrain de rugby ou de foot américain. Ici, l’aire de jeu est de 50 m de long pour 25 m de large.
Un sport ouvert aux filles. Une quinzaine de joueurs se retrouvent, chaque mardi soir, sur la pelouse du stade Herrero sous les ordres de Julien Normant, l’entraîneur. Dans les rangs des Dragons, quatre filles. Une présence qui apporte « plus de subtilité dans le jeu que dans des sports comme le rugby ou le football », remarque Emmanuel Labro, secrétaire et joueur des Dragons.
Trois équipes pour un championnat régional. Les Romorantinais s’apprêtent à participer à leur premier championnat. Samedi, ils retrouveront les Chevaliers d’Orléans et les Ravens de Mainvilliers pour un premier tournoi. Six journées sont programmées au cours de la saison, à l’issue de laquelle sera désigné le champion régional de flag football.
Pourquoi Dragons ? La création d’un club de flag à Romorantin date de 2011, à l’initiative des militaires de la base de Pruniers. C’est sous le nom de Blasters que la première équipe de flag s’est lancée. Les civils ont récupéré le club, cet été, et choisi les Dragons comme appellation.
L’équipe de cheerleaders donne de la voix. Elles sont le pendant des pom-pom girls du football américain. Si elles accompagnent les Dragons en compétition, cette équipe de filles est également évaluée au fil des rencontres.

Match des Dragons, samedi 2 novembre, à partir de 14 h 30, au stade Daniel-Herrero. Contact : tél. 06.84.98.66.27.
source: http://www.lanouvellerepublique.fr/