20140911 – Dragons : et maintenant le football américain…


Dragons : et maintenant le football américain…

Un an après avoir fait entrer le flag sur le stade Herrero, cette fois les Dragons de Romorantin se lancent à l’assaut du grand frère d’outre-Atlantique.

Julien Normant espère pouvoir organiser des matchs amicaux avec les autres clubs régionaux.

Julien Normant espère pouvoir organiser des matchs amicaux avec les autres clubs régionaux.

Les gestes sont encore hésitants et l’équipement minimaliste, mais le football américain prend peu à peu ses marques sur le stade Daniel Herrero. Après avoir préparé le terrain avec le flag football, l’an dernier, sur la même pelouse, les Dragons de Romorantin ont décidé de voir plus grand. Plus fort surtout, puisque, cette fois, le contact est bel et bien de la partie.
« C’est un sport qui s’il est bien pratiqué n’est pas plus dangereux que le rugby ou le foot », assure l’entraîneur Julien Normant, bien décidé à ne brûler aucune étape. « Il faut d’abord apprendre les bases », poursuit celui qui ouvre chaque séance avec un « petit quart d’heure de culture foot. » Et il prévoit de ne faire enfiler l’équipement intégral du footballeur américain (dont la grille en acier du casque) à ses joueurs qu’à partir du mois de novembre.

En quête d’une dizaine de joueurs

Déjà forte d’une dizaine de joueurs, la section football américain aimerait doubler ses effectifs rapidement. « Il faudrait au moins qu’on arrive à une vingtaine », ne cache pas l’entraîneur des Dragons dont l’objectif est de pouvoir intégrer le championnat régional l’année prochaine. L’occasion de se frotter aux Chevaliers d’Orléans, aux Ravons de Mainvilliers, aux Monarchs de Dreux et aux Pionniers de Tours, les autres clubs régionaux, déjà rencontrés, pour certains, sur les terrains de flag football.

Flag et foot côte à côte

« Version soft du foot américain, sans contact et mixte », rappelle Julien Normant, le flag n’en est pas moins distinct de son grand frère nouveau venu. « Le flag est plus basé sur la rapidité et le football américain sur la puissance et le contact. » Pas question en tout cas d’effacer le premier au profit du second ; les entraînements, et l’ambition d’une montée en championnat régional de l’équipe flag football, sont toujours d’actualité. La deuxième édition du Dragon Flag Event a d’ailleurs déjà été inscrite au programme du mois de juin. Une version « foot » devrait suivre, mi-juin, histoire de transformer l’essai du football américain.

Les entraînements ont lieu au stade Daniel Herrero les mardis et jeudi de 20 h à 22 h ; ceux de flag football le mardi et le jeudi de 18 h 30 à 20 h 30. Ouvert aux jeunes à partir de 17 ans. Renseignements et inscriptions au 06.73.24.53.58.
source: http://www.lanouvellerepublique.fr/